Faire des rencontres lesbiennes >>
Lesbienne française célibataire
Inscrivez-vous, c'est 100% GRATUIT!
Pseudo
Adresse email
Mot de passe
Date de naissance
En cliquant sur "m'inscrire" vous acceptez les conditions générales d'utilisation et affirmez avoir 18 ans ou plus. Lire les conditions générales d'utilisation

Lesbienne française, comment faire son coming-out ?

L’homosexualité est aujourd’hui un fait plutôt bien toléré par la société. En simple spectateur, on se dit qu’après tout, c’est une orientation sexuelle comme une autre, mais lorsqu’on se retrouve à la place de la jeune lesbienne, ce peut être très dure à vivre. Et la plus grosse complication prend la forme d’une question : « comment l’annoncer à ses proches ? ». Retrouvez ci-dessous quelques éléments de réponse pour vous aider à traverser cette étape difficile mais incontournable.

En être totalement sûre avant toutes choses

Avant même d’envisager de faire son coming-out, il faut d’abord en être totalement sûre et apprendre à vivre avec cette révélation. Oui, la première personne qui doit accepter votre coming-out c’est vous-même. De ce fait, apprenez à être à l’aise avec la situation pour reprendre confiance en vous et faciliter la grande annonce. N'attendez tout de même pas de devoir annoncer à la fois votre homosexualité et votre mariage lesbien!

D’abord aux amis

Les amis sont plus compréhensifs que les parents et les autres membres de la famille. C’est pour cela que vous devez leur annoncer en premier. Attention toutefois, vous n’allez pas commencer par une déclaration officielle devant tous vos amis, mais choisissez ceux qui sont les plus proches de vous et qui ont un esprit ouvert. Mieux vaut en parler à une personne de confiance et qui vous soutiendra qu’à une dizaine de faux-amis qui seront prêts à vous tourner le dos sitôt l’annonce terminée. Quand vous aurez trouvé cette oreille attentive, n’y allez pas par quatre chemins. Prenez votre souffle, évitez les introductions trop longues et lâchez directement le « je suis lesbienne ». Il n’y a pas plus clair et plus court que cela.

Donnez-lui le temps d’assimiler la phrase et ensuite, répondez sereinement à toutes ses questions. Pour clore cet aveu, confiez-lui vos craintes quant au fait de devoir l’annoncer à vos proches. Votre ami vous soutiendra alors et quel que soit l’issu de la discussion avec la famille, vous aurez une personne vers qui vous tourner.

Ensuite aux parents

C’est l’étape la plus difficile pour une lesbienne française ou étrangère souhaitant faire son coming-out. C’est pourtant une étape fortement recommandée, car vivre dans le secret n’est pas sain. Avant de l’annoncer à vos parents,

- anticipez leurs réactions éventuelles : s’ils sont ouverts d’esprit et qu’ils n’ont aucun grief envers les homos en général, il y a de fortes chances pour qu’ils vous acceptent même si au début le choc sera rude. Mais il faut aussi garder en tête qu’accepter l’homosexualité des autres est facile, mais accepter celle de son enfant est parfois plus difficile. Dans tous les cas, vous devez prévoir leurs réactions et vous attendre au pire surtout s’ils sont homophobes et/ou très pieux.

- choisissez le bon moment : pour que vos parents puissent assimiler calmement votre coming-out, choisissez le bon moment. Vous n’allez pas leur dire que vous êtes une fille lesbienne au milieu d’une dispute ou encore au restaurant. Le mieux c’est de leur demander quelques minutes d’attention quand ils sont de bonne humeur.

- choisissez les bons mots : une fois que vous aurez toute leur attention, inutile de faire un long discours et de tourner autour du pot. Commencez par une petite introduction pour leur dire que vous les aimez et que vous ne souhaitez pas leur cacher des choses. Ensuite, lancez-vous en les regardant droit dans les yeux. Attendez que le premier choc soit passé pour les consoler. Oui, même si dans l’histoire, vous êtes celle que l’on devrait consoler, vous devez prendre sur vous-même et consoler vos parents après la petite bombe que vous avez lâché.

Même si vous pensez bien les connaître, les réactions des parents sont difficiles à prévoir. Si pour certains, elles ont été positives puisqu’ils s’en doutaient depuis quelques temps, pour les autres, c’est un vrai cauchemar. Dans tous les cas, vous devez leur laisser du temps pour assimiler la nouvelle et pour qu’ils apprennent à vivre avec ce grand changement.

Lorsqu’ils auront recouvré la parole, répondez à leurs questions avec confiance, ne vous excusez surtout pas d’être lesbienne et surtout, pensez bien à leur dire que ce n’est pas leur faute. Vous pourrez aussi leur fournir des brochures LGBT qui leur expliqueront ce qu’est l’amour entre filles et pour qu’ils comprennent mieux ce que cela implique. Enfin, n’oubliez pas de leur dire que maintenant que vous les avez mis au courant, vous pourrez être heureuse.

Enfin à la grande famille et à la communauté

Une fois que les parents sont mis au courant, cette étape devient relativement simple puisque pour une jeune fille lesbienne, c’est surtout l’avis des parents et des amis proches qui comptent.

Le faire par écrit

Si vraiment vous ne trouvez pas la force de faire votre coming-out face à face, écrivez-le dans une lettre. Cela vous permettra de choisir les mots justes et de donner une explication plus claire. Donnez-la ensuite en mains propres à vos amis, à vos parents ou à vos proches et attendez qu’ils le lisent avant de dire quoi que ce soit.

La Rédac' de votre Magazine.

A propos           Conditions d'utilisation           Confidentialité           © FemmeAvecFemme.com 2018